Ornellaia

Bolgheri DOC Superiore Rosso

La volonté de permettre aux qualités exceptionnelles du vignoble de s'épanouir a forgé la philosophie d'Ornellaia depuis ses débuts. Ornellaia est une cuvée de Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot, l'expression fidèle d'un terroir unique qui s'affirme en harmonie avec la nature.

LA SAISON DE CULTURE 2005

60% Cabernet Sauvignon

22% Merlot

14% Cabernet Franc

4% Petit Verdot

A l’exception de quelques journées particulièrement froides en février et mars qui ont retardé de quelques jours le débourrage, 2005 a commencé par un hiver plutôt doux suivi d’un printemps chaud et ensoleillé dès le départ, permettant une floraison une semaine avant la norme, aux alentours du 20 mai pour les cépages précoces. La vigueur végétative et le potentiel de production étaient parfaitement équilibrés dès le départ. La quantité de vendanges en vert exigée était donc moyenne pour la saison. Juin et juillet ont tous deux joué leur rôle : chaleur, soleil, et juste un peu de pluie, donc des conditions parfaites pour assurer une véraison homogène. Finalement le raisin a mûri de manière constante en août, avec des températures constantes qui n’ont jamais dépassé les moyennes de saison (32°C). Quelques pluies en milieu de mois ont contribué à un développement optimal des grappes. Les premières analyses fin août ont révélé des potentiels polyphénoliques très élevés, indicateurs d’un grand millésime. Les vendanges ont commencé le 30 août par les parcelles de Merlot les plus jeunes, et ont ensuite été interrompues à plusieurs reprises par des averses, même si les brises marines ont rapidement séché les grappes. Grâce au savoir-faire des vendangeurs, le raisin arrivé au chai était parfaitement sain. Le 11 octobre, la dernière parcelle de Cabernet Sauvignon a été vendangée, achevant les vendanges après 23 jours de travail. Les différents cépages, vignobles et parcelles ont donné 54 vins de base, chacune exprimant le grand potentiel du millésime.

VINIFICATION ET ELEVAGE

Les grappes vendangées à la main ont été placées en caissettes de 15 kg et ensuite soigneusement classées et triées sur double table de tri, avant et après l’égrappage, le tout suivi d’un léger foulage. Chaque cépage et parcelle de vignoble a été vinifié séparément, avant la fermentation en cuves inox à des températures de 26 à 30°C pendant une semaine, suivie de 18 jours de macération. La fermentation malolactique a été réalisée en barriques de chêne (70% de chêne neuf et 30% de fûts d’un vin). Le vin a ensuite été élevé en barriques dans les chais thermorégulés d’Ornellaia pendant 18 mois au total. L’assemblage principal a été réalisé après les 12 premiers mois et le vin a ensuite été remis en barriques pour les 6 mois restants, avant de vieillir 12 mois en bouteilles avant sa commercialisation.

NOTES DE DEGUSTATION DE L’ŒNOLOGUE

« Né d’une année plus fraîche qu’à l’accoutumée, l’Ornellaia 2005 présente une complexité aromatique et une fraîcheur qui reflètent les conditions des vendanges. La vendange tardive nous a permis d’obtenir des tannins parfaitement mûrs, fondus et soyeux. Avec sa robe rubis profonde, le vin offre un bouquet élégant et complexe de baies rouges et noires, avec des touches de tabac et d’épices. En bouche, le vin est ample et enveloppant, avec une structure tannique dense et très élégante et une finale fruité persistante avec des accents balsamiques. »

Axel Heinz – Mai 2008

RATINGS

Wine Advocate 93

Wine Spectator 95

James Suckling 95

Antonio Galloni 94

LA SAISON DE CULTURE 2005

60% Cabernet Sauvignon

22% Merlot

14% Cabernet Franc

4% Petit Verdot

A l’exception de quelques journées particulièrement froides en février et mars qui ont retardé de quelques jours le débourrage, 2005 a commencé par un hiver plutôt doux suivi d’un printemps chaud et ensoleillé dès le départ, permettant une floraison une semaine avant la norme, aux alentours du 20 mai pour les cépages précoces. La vigueur végétative et le potentiel de production étaient parfaitement équilibrés dès le départ. La quantité de vendanges en vert exigée était donc moyenne pour la saison. Juin et juillet ont tous deux joué leur rôle : chaleur, soleil, et juste un peu de pluie, donc des conditions parfaites pour assurer une véraison homogène. Finalement le raisin a mûri de manière constante en août, avec des températures constantes qui n’ont jamais dépassé les moyennes de saison (32°C). Quelques pluies en milieu de mois ont contribué à un développement optimal des grappes. Les premières analyses fin août ont révélé des potentiels polyphénoliques très élevés, indicateurs d’un grand millésime. Les vendanges ont commencé le 30 août par les parcelles de Merlot les plus jeunes, et ont ensuite été interrompues à plusieurs reprises par des averses, même si les brises marines ont rapidement séché les grappes. Grâce au savoir-faire des vendangeurs, le raisin arrivé au chai était parfaitement sain. Le 11 octobre, la dernière parcelle de Cabernet Sauvignon a été vendangée, achevant les vendanges après 23 jours de travail. Les différents cépages, vignobles et parcelles ont donné 54 vins de base, chacune exprimant le grand potentiel du millésime.

VINIFICATION ET ELEVAGE

Les grappes vendangées à la main ont été placées en caissettes de 15 kg et ensuite soigneusement classées et triées sur double table de tri, avant et après l’égrappage, le tout suivi d’un léger foulage. Chaque cépage et parcelle de vignoble a été vinifié séparément, avant la fermentation en cuves inox à des températures de 26 à 30°C pendant une semaine, suivie de 18 jours de macération. La fermentation malolactique a été réalisée en barriques de chêne (70% de chêne neuf et 30% de fûts d’un vin). Le vin a ensuite été élevé en barriques dans les chais thermorégulés d’Ornellaia pendant 18 mois au total. L’assemblage principal a été réalisé après les 12 premiers mois et le vin a ensuite été remis en barriques pour les 6 mois restants, avant de vieillir 12 mois en bouteilles avant sa commercialisation.

NOTES DE DEGUSTATION DE L’ŒNOLOGUE

« Né d’une année plus fraîche qu’à l’accoutumée, l’Ornellaia 2005 présente une complexité aromatique et une fraîcheur qui reflètent les conditions des vendanges. La vendange tardive nous a permis d’obtenir des tannins parfaitement mûrs, fondus et soyeux. Avec sa robe rubis profonde, le vin offre un bouquet élégant et complexe de baies rouges et noires, avec des touches de tabac et d’épices. En bouche, le vin est ample et enveloppant, avec une structure tannique dense et très élégante et une finale fruité persistante avec des accents balsamiques. »

Axel Heinz – Mai 2008

RATINGS

Wine Advocate 93

Wine Spectator 95

James Suckling 95

Antonio Galloni 94