Le Volte dell'Ornellaia

TOSCANA IGT ROSSO

Le Volte dell'Ornellaia associe une expression méditerranéenne de générosité à une belle structure et une grande complexité, reflétant la philosophie d'Ornellaia. Le Volte dell'Ornellaia est un vin fin pour les amateurs de vins spontanés, nécessitant aucune cérémonie.

LA SAISON DE CULTURE 2016

L’hiver 2016 s’est caractérisé par des températures anormalement élevées avec de fortes précipitations en février, une tendance qui semble devenir la norme. Le débourrement a eu lieu à l’époque habituelle, pendant la dernière semaine de mars. L’abondance d’eau dans les sols et le temps chaud du mois d’avril ont donné lieu à une croissance végétative rapide et normale de la vigne. Vers le mois de mai, les températures sont revenues à la normale, ralentissant légèrement la croissance et amenant la floraison pendant la dernière semaine de mai avec un temps sec et ensoleillé, idéal pour une nouaison optimale. La météo de l’été a été moyenne, avec très peu de pluie, favorisant un stress hydrique notable vers la fin de la phase de véraison. Nous n’avons pas eu les orages habituels des congés aoûtiens non plus, ce qui a maintenu un état de stress hydrique jusqu’à la première partie des vendanges, mais fort heureusement avec des températures qui se sont significativement rafraîchies la nuit, permettant à la vigne de se remettre des températures diurnes. La maturation s’est poursuivie à un rythme soutenu, donnant un excellent potentiel phénolique et un bel équilibre sucre/acidité. Les vendanges ont commencé tôt, le 24 août, avec les jeunes vignes de Merlot. Vers la mi-septembre, nous avons eu quelques pluies qui nous ont permis d’achever les vendanges dans des conditions quasiment parfaites, avec du soleil, une chaleur modérée, et suffisamment d’eau dans les sols pour empêcher la vigne de se bloquer. Les vendanges ont pris fin le 12 octobre avec les cépages à maturation plus tardive.

VINIFICATION ET ELEVAGE

La fermentation des cépages différents s’est faite séparément dans de petites cuves inox afin de conserver les traits de chaque cépage. La fermentation alcoolique a été suivie d’une fermentation malolactique, toujours en cuves inox. Le vin a ensuite été élevé 10 mois, partiellement en barriques déjà utilisées pour l’élevage de l’Ornellaia et partiellement en cuves béton, afin d’obtenir le parfait équilibre entre structure tannique et expression de la fraîcheur du fruit.

NOTES DE DEGUSTATION DE L’ŒNOLOGUE

« Peu de millésimes ont exprimé toutes les vertus du climat de la côte toscane de manière aussi éloquente que le 2016. Une combinaison presque parfaite de soleil, de journées chaudes d’été et de nuits fraîches, avec juste assez de pluie pour ralentir la croissance de la vigne sans qu’elle souffre de la sécheresse, le tout donnant l’une des expressions les plus pures de Le Volte dell’Ornellaia, associant un fruit parfaitement mûr mais vif à une texture soyeuse et généreuse, soulignée par une acidité fraîche et vive. »

Axel Heinz – Décembre 2017

RATINGS

Wine Advocate 91

Wine Spectator 92

James Suckling 92

LA SAISON DE CULTURE 2016

L’hiver 2016 s’est caractérisé par des températures anormalement élevées avec de fortes précipitations en février, une tendance qui semble devenir la norme. Le débourrement a eu lieu à l’époque habituelle, pendant la dernière semaine de mars. L’abondance d’eau dans les sols et le temps chaud du mois d’avril ont donné lieu à une croissance végétative rapide et normale de la vigne. Vers le mois de mai, les températures sont revenues à la normale, ralentissant légèrement la croissance et amenant la floraison pendant la dernière semaine de mai avec un temps sec et ensoleillé, idéal pour une nouaison optimale. La météo de l’été a été moyenne, avec très peu de pluie, favorisant un stress hydrique notable vers la fin de la phase de véraison. Nous n’avons pas eu les orages habituels des congés aoûtiens non plus, ce qui a maintenu un état de stress hydrique jusqu’à la première partie des vendanges, mais fort heureusement avec des températures qui se sont significativement rafraîchies la nuit, permettant à la vigne de se remettre des températures diurnes. La maturation s’est poursuivie à un rythme soutenu, donnant un excellent potentiel phénolique et un bel équilibre sucre/acidité. Les vendanges ont commencé tôt, le 24 août, avec les jeunes vignes de Merlot. Vers la mi-septembre, nous avons eu quelques pluies qui nous ont permis d’achever les vendanges dans des conditions quasiment parfaites, avec du soleil, une chaleur modérée, et suffisamment d’eau dans les sols pour empêcher la vigne de se bloquer. Les vendanges ont pris fin le 12 octobre avec les cépages à maturation plus tardive.

VINIFICATION ET ELEVAGE

La fermentation des cépages différents s’est faite séparément dans de petites cuves inox afin de conserver les traits de chaque cépage. La fermentation alcoolique a été suivie d’une fermentation malolactique, toujours en cuves inox. Le vin a ensuite été élevé 10 mois, partiellement en barriques déjà utilisées pour l’élevage de l’Ornellaia et partiellement en cuves béton, afin d’obtenir le parfait équilibre entre structure tannique et expression de la fraîcheur du fruit.

NOTES DE DEGUSTATION DE L’ŒNOLOGUE

« Peu de millésimes ont exprimé toutes les vertus du climat de la côte toscane de manière aussi éloquente que le 2016. Une combinaison presque parfaite de soleil, de journées chaudes d’été et de nuits fraîches, avec juste assez de pluie pour ralentir la croissance de la vigne sans qu’elle souffre de la sécheresse, le tout donnant l’une des expressions les plus pures de Le Volte dell’Ornellaia, associant un fruit parfaitement mûr mais vif à une texture soyeuse et généreuse, soulignée par une acidité fraîche et vive. »

Axel Heinz – Décembre 2017

RATINGS

Wine Advocate 91

Wine Spectator 92

James Suckling 92