Le Volte dell'Ornellaia

TOSCANA IGT ROSSO

Le Volte dell'Ornellaia associe une expression méditerranéenne de générosité à une belle structure et une grande complexité, reflétant la philosophie d'Ornellaia. Le Volte dell'Ornellaia est un vin fin pour les amateurs de vins spontanés, nécessitant aucune cérémonie.

LA SAISON DE CULTURE 1999

40% Cabernet Sauvignon

30% Sangiovese

30% Merlot

L’hiver a été plus rigoureux que celui de 1998, avec un débourrage une semaine plus tard. Le printemps a cependant apporté une pluviométrie et des températures moyennes, permettant une floraison et une croissance végétative à un rythme proche de celui du millésime 1998. Des conditions optimales pendant cette période ont favorisé une nouaison supérieure à la moyenne et un rendement par vigne supérieur au taux attendu. L’été chaud et sec a engendré une véraison une semaine avant la moyenne, et les baies se sont développées de manière homogène. Début juillet, les vendanges en vert ont été réalisées pour le Merlot (retirant jusqu’à 50% sur certains pieds, 10% sur d’autres) et pour le Cabernet (10%) afin de veiller à ce que les baies restantes atteignent une maturité optimale.

VINIFICATION ET ELEVAGE

Les parcelles ont été vendangées comme suit : Merlot : au cours de la première moitié de septembre et ont continué tout au long du mois. Cabernet Sauvignon : de la mi-septembre à la mi-octobre. Sangiovese : au cours de la troisième semaine de septembre. Chaque cépage a été vinifié séparément. Après l’éraflage et le foulage, le moût a été placé en cuves inox pour la fermentation alcoolique sur une période de 7 jours et une macération sur 10-15 jours. Après la fermentation malolactique, le vin a été élevé en barriques (225 litres) pendant environ 10 mois. Une période d’environ 6 mois a suivi avant la commercialisation, pendant laquelle le vin a vieilli en bouteilles.

RATINGS

Wine Spectator 89

LA SAISON DE CULTURE 1999

40% Cabernet Sauvignon

30% Sangiovese

30% Merlot

L’hiver a été plus rigoureux que celui de 1998, avec un débourrage une semaine plus tard. Le printemps a cependant apporté une pluviométrie et des températures moyennes, permettant une floraison et une croissance végétative à un rythme proche de celui du millésime 1998. Des conditions optimales pendant cette période ont favorisé une nouaison supérieure à la moyenne et un rendement par vigne supérieur au taux attendu. L’été chaud et sec a engendré une véraison une semaine avant la moyenne, et les baies se sont développées de manière homogène. Début juillet, les vendanges en vert ont été réalisées pour le Merlot (retirant jusqu’à 50% sur certains pieds, 10% sur d’autres) et pour le Cabernet (10%) afin de veiller à ce que les baies restantes atteignent une maturité optimale.

VINIFICATION ET ELEVAGE

Les parcelles ont été vendangées comme suit : Merlot : au cours de la première moitié de septembre et ont continué tout au long du mois. Cabernet Sauvignon : de la mi-septembre à la mi-octobre. Sangiovese : au cours de la troisième semaine de septembre. Chaque cépage a été vinifié séparément. Après l’éraflage et le foulage, le moût a été placé en cuves inox pour la fermentation alcoolique sur une période de 7 jours et une macération sur 10-15 jours. Après la fermentation malolactique, le vin a été élevé en barriques (225 litres) pendant environ 10 mois. Une période d’environ 6 mois a suivi avant la commercialisation, pendant laquelle le vin a vieilli en bouteilles.

RATINGS

Wine Spectator 89